La brème bordelière, la petite soeur

La brème bordelière
Nom scientifique Blicca bjoerkna
Famille Cyprinidés
Poids maximum 70 grammes environ
Longueur maximale 35 cm
Durée de vie 10 ans
Période de frai de mai à juin


Description

Très ressemblante à la brème commune, mais d'une autre espèce. Les hybridations entre commune et bordelière sont très courantes, et il est alors très difficile d'identifier de quel poisson il s'agit.

La brème bordelière a des écailles plus grandes et moins nombreuses. Elle a 44 à 48 écailles sur sa ligne latérale (51 à 60 pour la commune) et des yeux plus gros que sa presque jumelle.

Sa robe est brillante, très argentée.

 

Implantation

Comme la brème commune on la retrouve dans les eaux calmes au fonds vaseux et limoneux, des cours d'eaux larges et lents, dans les lacs et les étangs.

 

Mode de vie

La brème bordelière se nourrit d'escargots, de vers, de crustacés, de larves, de plancton. Que ce soit au fond ou entre deux eaux, elle trouve sa nourriture. Elle se déplace en bancs importants lorsqu'elle est jeune. Au printemps ces brèmes rejoignent les hauts fonds pour frayer dans les herbiers.

 

Pêche :

Techniques : Pêche sur fond
  • Longue canne
  • Feeder au quiver
  • Anglaise au waggler
  • Bolognaise
Appâts :
  • Asticots / casters
  • Vers de terre / de terreau
  • maïs / pois chiche
  • Pain / pâtes
  • Pellets
Amorces :

Voir les amorces de la brème

Page précédente : La brème commune, et son mucus Page suivante : Le carassin, résistant