Edit'eaux archivés

Marokyu Credence Corn: maïs artificiel biodégradable

Auteur de l'article ced Date de l'article 06 févr. 2014 Catégorie de l'article homepage

Marukyu Credence CornDans la série Credence, Marukyu sort apparemment un OVNI avec le Credence Corn.

Encore des grains de maïs en plastique? Non, justement... Et en plus, dans la droite lignée des produits Marukyu, le parfum est irrésistible...

Cette première partie  est une liste des caractéristiques et une présentation du produit.

La suite sera une traduction d'un test en grandeur nature d'un pêcheur anglais...



Credence Corn est un appât artificiel complètement biodégradable comparé au grainsde maïs en plastique.

Créé grâce à la technologie hybride de Marukyu, il allie les avantages d'un appât résistant et performant avec la puissance des acides aminés japonais propres à la marque.

Credence Corn , en plus d'être  100% biodégradable en plus est issu de procédés de fabrication respectant la nature et l'environnement.

Les acides aminés sont soutenus par un parfum attractif  et la couleur vive du jaune jouera le rôle d'un véritable phare à longue distance pour les poissons.

Sa structure le rend virtuellement indestructible et parfaitement résistant aux attaques hostiles de la friture affamée...

Des faits et des chiffres

Les amino acides sont actifs pendant 12 heures, après cette période, il ne restera que la haute attraction visuelle.

Il se dégradera plus ou moins vite d'après les conditions environnantes, cette durée de vie est proche de celle des bouillettes avant qu'elles ne se délitent.

Il est obligatoire de garder les grains dans le liquide contenu dans le sachet, le même mélange amino-acide que celui contenu dans les graines, sinon, c'est le dé-séchage assuré.

Les grains Credence Corn ne flotte pas.

Le liquide ne sera pas livré indépendamment, pour des raisons évidentes de marketing et de secret industriel mais aussi parce que les acides aminés peuvent se montrer fragiles au contact des certaines bactéries. "Il serait donc risqué de recharger les paquets déjà ouverts depuis un certain temps"

Dave Woodmansey en parle

Dave Woodmansey est un pêcheur professionnel, testeur dans le magazine "Improve Your Coarse Fishing". Les bribes traduites suivantes sont tirées du numéro 281, p.96

La première partie de l'article reprend à peu de choses près les explications ci-dessus, je vais donc résumer les propos les plus éclairants pour nous.

"Ce ne sont pas de simples grains de plastique, humez-les et vous vous rendrez-compte qu'ils sentent comme le vrai maïs.

Dans l'eau, les grains fondent  à un rythme relativement similaire à celui des bouillettes.

Cet appât, coulant à la texture proche de la gelée (il est déjà prévu chez Marukyu de créer une version flottante) sont faciles à hameçonner et sont parfaitement utilisables sur un montage en cheveu.

Mon premier lancer dans un étang commercial a provoqué une touche dans les 3 secondes et a donné lieu à la prise d'une commune de 5 livres.

Dans les 5 sessions suivantes, j'ai pris des carpes, des tanches, des ablettes et des gardons, jusqu'à prendre 7 poissons différents avec le même grain.

L'alternance faux maïs/vrai maïs a montré une légère accélération des touches et une agressivité plus marquée..."

 

 

[Mots-clés liés]:marukyu, credence corn, appât artificiel, maïs
Page précédente : Archives Page suivante : Archives de la revue de presse