Dictionnaire de la pêche au coup

Additif

Il s'agit d'un produit, sous forme liquide ou de poudre, à ajouter (comme le dit bien son nom) dans l'amorce ou dans les esches.

Principalement étudié pour apporter une touche olfactive et/ou colorée à vos préparations.

Dans l'équilibre générale de l'amorce, excepté l'humidité supplémentaire, l'additif ne change pas les caractéristiques mécaniques.

De nombreuses marques distribuent maintenant des additifs sucrés, salés, épicés. Les différentes saveurs sont à base de fruits, d'acides (aminés,...), d'origine animale (crevettes, crabe, ...).

Les additifs de type Goo (matière visqueuse en français) ont la particularité de créer des nuages colorés et olfactifs autour de l'amorce/appât, parfois fluo.

Haut de la page

Amorçage

L'amorçage est tout simplement l'action d'amorcer son coup.

Ce qui signifie que l'on va déposer l'amorce sur le coup de différentes manières:

 

Lancer

On prépare des boules d'amorce, en général de la taille d'une orange (pour l'amorçage  de départ) et on les lance vers le flotteur.

L'endroit où l'on va viser dépend du type d'eau que l'on pêche. Un peu avant le flotteur en étang, un peu avant et en amont dans une eau courante, ...

En règle générale, on effectue toujours une amorçage de départ quand on pêche plusieurs heures.

 

A la coupelle

Cela fait maintenant plusieurs années que les longues cannes sont pourvues d'un kit coupelle ou kit d'amorçage.

Il s'agit des 3 ou 4 derniers bouts, plus solides que les kits de pêche,  dont le scion est muni d'une coupelle.

 

La coupelle est une petit récipient en plastique, dans lequel on dépose une boule d'amorce ou des esches. On remboîte alors les éléments de la canne pour aller amorcer discrètement et précisément.

Soit elle se visse sur un embout spécifique sur le scion, soit elle se clipse sur le scion-même.

A la catapulte

Certaines catapultes ont été développées spécifiquement pour l'amorçage et donc pour lancer des boules d'amorce.

Les élastiques sont adaptés et les godets sont aussi spéciaux dans ce cadre.

Haut de la page

Amorce

L'amorce a pour but d'attirer le poisson sur le coup et de l'y faire rester (souvent en combinaison avec l'agrainage). On utilise souvent le terme amorçage dans le sens d'amorce, en fait, l'amorçage indique l'action d'amorcer.

Cette amorce est composée en grande partie de farines, de graines moulues et/ou grillées, d'additifs (de goût, attractifs, de couleur), d'un produit collant quand c'est nécessaire et d'ingrédients périphériques n'intervenant pas spécialement dans les points principaux d'une recette qui sont: goût, équilibre, cohérence des produits et couleurs. Par exemple, des produits qui permettraient d'éviter les petits poissons ou les perches.

cette amorce est mouillée, on la laisse gonfler, on la remouille, si nécessaire et on forme des boules de la taille d'une belle orange qu'on lance sur le coup.

Haut de la page

Ardillon

L'ardillon est un ergot partant de la pointe de l'hameçon vers le sens opposé de celle-ci. Cela permet d'éviter le décrochage des poissons.

Il existe des ardillons de toutes petites tailles nommés micro-ardillon.

De nombreuses marques ont déjà dupliqué leur gamme complète pour proposer des hameçons à micro-ardillon ou complètement sans ardillon.

Voir aussi Hameçon

Haut de la page

Backing

Le backing consiste à remplir la bobine de moulinet avec du nylon "bon marché" ou de la laine ou du fil spécial backing avant de le remplir avec le nylon spécifique.

Si on prend l'exemple de la pêche au feeder, on a rarement besoin (ni la possibilité) de lancer au-delà de 70 mètres, il n'est donc pas nécessaire de remplir plus de 80 mètres de nylon ou de tresse assez chers spécial feeder.

Cette pratique vient probablement des pêcheurs à la mouche, vous trouverez donc du fil de backing dans les marques spécialisées. Rien ne vous empêche d'acheter des bobines de nylon de gros diamètre pour ce faire.

Haut de la page

Bait rocket

Bait: appât, rocket: fusée.

Il s'agit d'un accessoire utilisé pour agrainer son coup à distance. Il a la forme d'une rocket et est pourvu de trous. Plusieurs dimensions permettent de remplir plus ou moins d'appâts. Etant donné sa forme, il reste droit dans le lancer et amerrit sur sa pointe, puis se retourne et déverse son contenu. Une autre version s'ouvre en deux sur la longueur lors de l'impact et libère son contenu.

Haut de la page

Bas de ligne

Le bas de ligne porte bien son nom. Dans une ligne pêchante, il s'agit de la dernière partie, la plus basse, de la ligne, portant l'hameçon.

Son utilité est double:

  1. Créer un point de faiblesse pour éventuellement ne perdre que le bas de ligne et pas le montage complet.
  2. Proposer au poisson un film / nylon plus fin ou différent. En règle générale, on ne dépasse pas un écart de 4/100 entre le corps de ligne et le bas de ligne.

 Le raccord entre le corps de ligne et le bas de ligne peut s'effectuer de manières différentes:

  1. par un raccord nœud dans nœud qui consiste à créer une double boucle sur le CDL et le BDL et les relier ensemble.
  2. par l'utilisation d'un émerillon (agrafe ou barillet) ou un micro-émerillon. (Voir aussi émerillon)

 

Haut de la page

bedchair

C'est un terme qui provient de l'anglais, il est composé de "bed" (lit) et de "chair" (chaise)

C'est un équipement principalement utilisé par les carpistes lors de longues sessions de pêche, pour se reposer ou dormir.

On peut donc s'y coucher ou dormir.

 

Bedchair Premium XL8 de Mivardi
Bedchair Premium XL8 de la marque Mivardi

Haut de la page

blank

Le blank est une partie des cannes "à lancer".

Il s'agit de l'élément que vous allez tenir en main, sans la poignée, sans le support de moulinet, sans le premier anneau.

Il s'agit d'un tube en carbone (ou en fibres de verre) ou en bambou refendu (pour les plus anciennes cannes, toujours très prisées par certains pêcheurs et par beaucoup en Outre-Manche)

C'est la base d'un lancer, c'est lui qui définit, en grande partie, de la puissance et de l'action que la canne va développer.

Haut de la page

bouchon

Le terme bouchon est synonyme de flotteur, flotte ou plume.

Voir "flotteur"

Haut de la page

bouillettes

Les bouillettes font partie de la catégorie des appâts, en très grande majorité utilisées dans la pêche de la carpe.

Ce sont des boulettes obtenues à partir d'une pâte à laquelle on donne la forme et le diamètre voulus et que l'on cuit en les faisant bouillir. (Bouillettes vient d'ailleurs du mot anglais "boilies", lui-même provenant du verbe "to boil" qui signifie bouillir)

Elles existent dans un variété presque infinie de goûts et de consistance (les toues premières étaient dures) . Certaines permettent aussi de créer des montages flottants (zig-bee)

Haut de la page

bourriche

En cours de création

Haut de la page

carnet de capture

En cours de création

Haut de la page

carpe

En cours de création

Haut de la page

carpiste

En cours de création

Haut de la page

chènevis

En cours de création

Haut de la page

cheveux

En cours de création

Haut de la page

Courbure

La courbure d'un hameçon désigne la partie cintrée entre la hampe et la pointe.

Voir aussi Hameçon

Haut de la page

dégorgeoir

En cours de création

Haut de la page

dubbing

En cours de création

Haut de la page

écho-sondeur

En cours de création

Haut de la page

echosondage

En cours de création

Haut de la page

éclusée

En cours de création

Haut de la page

écureuil

En cours de création

Haut de la page

émerillon

L'émerillon (swivel en anglais) est un accessoire permettant de joindre deux parties distinctes de ligne, chacune pouvant tourner indépendamment de l'autre ou pas.

Lorsqu'il est tournant, son utilité est de ne pas de causer de vrillage dans la ligne lors du ramener. En effet, en ramenant une ligne, des appâts sur l'hameçon ou un leurre tournant feront tourner le nylon et finiront par provoquer le vrillage du nylon.

L'émerillon simple est composé de deux anneaux simples pouvant tourner sur eux-mêmes autour d'un raccord-union libre.

L’émerillon agrafe, lui, est composé d'un anneau et d'une agrafe permettant de changer rapidement la deuxième partie de la ligne.

Certains émerillons sont composés de plusieurs raccord-union libre tournant. Il en existent même à trois branches pour créer une potence.

Certains pêcheurs enchaînent plusieurs émerillons pour définitivement éliminer le vrillage.

Émerillons

Cliquez sur une miniature pour l'agrandir.

 

Haut de la page

esche

En cours de création

Haut de la page

feeder

En cours de création

Haut de la page

Flotteur

Dans certaines régions, il se nommera bouchon, flotte ou plume. Il s'agit tout simplement de l'indicateur de touche, qui nous préviendra qu'un poisson s'intéresse ou a succombé à l'appât au bout de votre ligne.

Il est composé d'une antenne (très souvent), d'un corps, d'un anneau passe-fil et d'une quille.

Infos complètes dans cette page.

Haut de la page

fronde

En cours de création

Haut de la page

gardon

En cours de création

Haut de la page

gilet de sauvetage

En cours de création

Haut de la page

gozzer

En cours de création

Haut de la page

halieutique

En cours de création

Haut de la page

Hameçon

L'hameçon est une sorte de crochet terminant la ligne de pêche. Il sert à présenter l'(les) esche(s) ou appât(s) et à accrocher la bouche du poisson en cas de prise.

Le matériau le plus usité est le fer. Vous trouverez des hameçons fin de fer (petit diamètre), en fer forgé (diamètre plus important) et en carbone. Ces derniers ne sont pas composés que de carbone mais d'un alliage fer et carbone (dans une certaine proportion). Ils sont, à diamètre plus petit, plus résistants mais légèrement plus lourds.

Un hameçon peut être décomposé en plusieurs parties: (étant donné que certaines marques indiquent les caractéristiques en anglais, les voici traduites)

  • Une palette ou un œillet. Spade (end) or eye
  • La hampe / Shank
  • La courbure / Bend
  • La pointe / Point
  • L'ardillon / Barb  (Sans ardillon: barbless ; micro-ardillon: micro barb)
  • L'ouverture / Gape (ou gap)
  • Gorge / throat or bite. Cette indication est rare, il s'agit de la distance entre la pointe et le point le plus bas de la courbure.

Schéma d'un hameçon Hook scheme

 

Les technologies pour produire les hameçons ont évolué. La finesse et le piquant sont obtenues de deux manières différentes, soit par décolletage soit par érosion chimique. Les ingénieurs japonais et suédois sont à la pointe de ces techniques.

 

Haut de la page

Hampe

La hampe d'un hameçon est la partie droite entre la palette (ou l’œillet) et la courbure.

Voir aussi Hameçon.

Haut de la page

indicateur de touche

En cours de création

Haut de la page

kevlar

En cours de création

Haut de la page

lead core

En cours de création

Haut de la page

ledger-stop

En cours de création

Haut de la page

lupin

En cours de création

Haut de la page

marker float

En cours de création

Haut de la page

marker rod

En cours de création

Haut de la page

moulinet

En cours de création

Haut de la page

no-kill

En cours de création

Haut de la page

Oeillet

L’œillet d'un hameçon est un petit anneau au-dessus de la hampe. Il sert à créer le nœud d'accroche avec la ligne. Il peut former un angle vers l'intérieur ou vers l'extérieur, par rapport à la hampe ou être dans son alignement.

Hameçon à œillet droit Hameçon à œillet extérieur Hameçon à œillet intérieur

Voir aussi Hameçon.

Haut de la page

Palette

La palette d'un hameçon est une zone aplatie au dessus de la hampe. Elle va permettre au nœud de raccord de venir se serrer et de ne pas s'échapper de la hampe.

Voir aussi Hameçon.

Haut de la page

pellets

En cours de création

Haut de la page

plomb

En cours de création

Haut de la page

queues de rat

En cours de création

Haut de la page

quiver-tip

En cours de création

Haut de la page

rod pod

En cours de création

Haut de la page

sac a bourriche

En cours de création

Haut de la page

spigot

En cours de création

Haut de la page

touche

En cours de création

Haut de la page

Tourteau

En cours de création

Haut de la page

waggler

En cours de création

Haut de la page

Toutes ces définitions sont libres d'utilisation.

Page précédente : Liste de revendeurs Preston Innovations Page suivante : Archives