Un stabilisateur de bras feeder

La pêche light

Si comme moi, vous commencez à en avoir marre de vous trimbaler 25 kilos de matos pour pêcher au feeder, il est probable que vous ayez opté pour un fauteuil de type carpistes ou carrément un fauteuil feeder.

Le problème que je rencontre avec le mien, c'est que, étant donné sa légèreté -en même temps, c'est ce que je recherchais- le bras feeder n'est pas des plus stables parce que le siège lui-même est instable quand on s'assied ou qu'on bouge...

Alors, voici une solution bon marché à faire et qui devrait s'adapter sur bon nombre de bras feeder.

Le matériel nécessaire

Un bras feeder plus stable-  une plaque d'aluminium de 2 ou 3mm d'épaisseur de 15 cm sur 15 cm au moins (les 2 pièces font chacune 105 mm x 6 mm), vous pouvez aussi utiliser d'autres matériaux assez rigides comme de la bakélite, fibre de verre, l'aluminium reste le meilleur compromis poids/rigidité étant donné le montage qui rigidifiera le tout,

- 2 piques télescopiques réglables porte-canne (environ 3 euros dans le catalogue Jaxon ou Elite),

- 8 vis de 6mm de diamètre et 1O mm de longueur,

- Un coupe-tube (pour les tubes en cuivre) ou une scie à métaux,

- Un taraud de 6mm,

- Une latte ou un mètre,

- un marqueur indélébile ou un pointeau à métal,

- une rallonge à bourriche (la marque Elite en propose une avec la pince ouvrable, pour entre 6 et 8 euros). Démontez cette rallonge pour ne garder que la pince et l'embase carrée,

- 8 rivets aveugles en alu de 3mm de diamètre et de 8mm de long (au moins 5mm)

- Ce plan (en pdf)

- Une scie sauteuse avec une lame courte à petites dents (bois tendres / alu),

- Une foreuse et une mèche de 6mm (ou un foret),

- une lime à grain fin, (pour les angles intérieurs  et les trous, j'utilise aussi une lime à affûter les lames de tronçonneuse)

* la majorité du matériel est illustré dans les photos en bas de page

Préparation

Les flancs de l'étrier

1. En vous basant sur le plan, tracez la forme des étriers sur l'aluminium (2X). Un feutre indélébile à pointe fine est très adapté pour ce faire.

 

2. Découpez les formes à l'aide de la scie sauteuse. Attention, la scie sauteuse va filer tout droit car la lame reste "coincée" par l'aluminium mais cela peut aller vite "comme dans du beurre"

3. Ébavurez les coins avec une lime à granulosité fine et donnez un petit coup de lime sur les arrêtes même si elles sont coupées proprement avec la scie sauteuse, il reste de légères bavures. A l'aide  la lime, arrondissez les angles externes des pièces,

4. Pratiquez les trous (4 sur chaque flanc) avec une mèche au fer ou un foret de 6 mm (si vous avez une foreuse sur pied ou pas mais à vitesse réglable, positionnez la vitesse sur 2 ou 3 pour un trou aux flancs peu baveux. N'oubliez pas de marquer les centres des trous avec un pointeau ou avec une pointe de Paris.

Pour définir l'origine des trous, utilisez une équerre et reportez-vous aux cotes indiquées sur le plan

5. Pratiquez les trous dans la partie supérieure carrée pour placer les rivets, j'utilise des rivets de 3mm, donc des trous de 3mm!

Les tubes

 On va avoir besoin de:

  • 4 entretoises (22 mm de longueur dans le cas de la pince Elite),
  • 2 espaceurs (10 mm).

 1. Démontez les piques pour séparer le petit tube du grand. Soit vous recoupez le bas du gros tube qui a été écrasée pour former une pointe, soit placez la pointe en acier dans un étau, découpez calmement et avec attention le joint noir autour de la pointe à l'aide d'un cutter et tirez pour la retirer.

Prenez garde de ne pas abîmer le système de serrage du coulisseau,

2. Au coupe-tube (ou à la scie), découpez 4 tubes de 22 mm dans le petit tube (6mm intérieur/8 mm extérieur)

3. Découpez 2 espaceurs de 12 mm de long dans le grand tube

4. Taraudez les petits tubes en 6mm

5. Dans mon cas, j'ai fait des pieds de ± 25 cm (donc 50 cm vu qu'il sont télescopiques). J'ai donc coupé les tubes en conséquence. Coupez le petit tube 20 MM plus long que les gros.

6. Taraudez un des côtés du petit tube en 6 mm, ça permettra d'y visser une vis de 6mm taillée en pointe par exemple ou un autre pied en caoutchouc quand on doit poser le pied sur un quai en béton par exemple.

7. Aplatissez une des extrémités des gros tubes pour arriver à une épaisseur de 10  mm et percez ce plat avec une mèche de 9mm. (Si vous n'avez pas de mèche de 9, utilisez une mèche de 8 et arrondissez les trous en faisant osciller la mèche en forant. Allez-y tranquillement, l'aluminium est tendre). Le but est de faire passer un tube de 8mm dans ce trou.

   

Montage

A. l'étrier

1. Fixez les 4 entretoises sur l'un des flancs à l'aide des vis de 6mm, placez ce flanc à plat, vis vers le sol,

2. Enfilez d'abord le gros tube puis un espaceur sur l'entretoise supérieure gauche

3. Enfilez d'abord le second espaceur puis le second tube sur l'entretoise supérieure droite,

4. Placez le second flanc et fixez les 4 vis. Votre montage sandwich est terminé.

B. Fixation de l'étrier sur la pince D25

1. Positionnez l'embase carrée de la pince dans la partie supérieure carrée de l'étrier,

2. Serrez ce montage avec de la toile isolante ou du tape pour que ça ne bouge pas,

3. Percez 4 trous de 3mm dans les coins à travers l'alu et la résine noire de la pince. Faites-le de chaque côté.

4. Placez vos rivets aveugles.

Et voilà le travail.

En inversant la position des pieds dans l'étrier, il est même possible de les croiser complètement et de positionner le pied très bas.

 

Stabilisateur de bras feeder

Cliquez sur une miniature pour l'agrandir.

 

Previous page: Bricolages Next page: Lignes