La brème commune, et son mucus

CLASSIFICATION

Nom scientifique

Abramis brama

famille

Cyprinidés

Autres noms

Grande Brème, Brame, Plateau, Plaquette, Bramen, Brassen, Daoradou

Anglais : Bream

Poids maximum

5-9 kg (2 Kg en moyenne)

Longueur maximale

70-90 cm (35-40 en moy.)

Durée de vie

15-20 ans

Période de frai

Avril à Juin

Ponte

50 000 - 60 000

 

Description

La brème commune est de la même famille que la carpe, celle des cyprinidés. Son corps très haut et peu large lui permet de se faufiler parmi les herbes. Avec sa petite bouche aux lèvres épaisses orientées vers le bas, la brème peut trouver sa nourriture sur le fond. Les jeunes brème (plaquette) sont d'une couleur argentée tandis qu'adulte leur robe devient selon les fonds, couleur bronze ou vert olive foncé.

Implantation

Dans les eaux calmes au fonds vaseux et limoneux, des cours d'eaux larges et lents, dans les lacs et les étangs.

Mode de vie

Toute jeune, elle se nourrit d'algues, de plancton et de petits crustacés. Ensuite adulte (plateau), la brème prend de l'appétit et mange des larves, des invertébrés ainsi que des alevins.

Grégaire, la brème se déplace en bancs parfois trsè importants lorsque la quantité de nourriture est suffisante. Au printemps, lorsque la température de l'eau est aux environs de 15°C, les mâles se couvrent de boutons appelés "boutons de noces". C'est le signe du début de la période de frai. Mâle et femelle se frottent l'un contre l'autre, ce qui déclenche chez la femelle la ponte de milliers d’œufs qui s'accrochent aux herbes. En fonction de la température, les œufs éclosent environ une semaine après. Sa croissance est lente. A un an l'alevin atteindra une dizaine de centimètres et il faudra patienter une dizaine d'années pour qu'elle atteigne un poid de 3 Kg.

La brème bordelière

CLASSIFICATION

Nom scientifique

Blicca bjoerkna

 

Famille

Cyprinidés

Poids maximum

700 g environ

Longueur maximale

35 cm

Durée de vie

10 ans

Période de frai

Mai - Juin

Ponte

0

Description

Bien que très ressemblante, la brème bordelière est d'une autre espèce. Elle fréquente les rivières lentes, les canaux, les étangs avec des eaux colorées. Son habitat est identique à celui de la brème commune.

Les hybridations entre commune et bordelière sont très courantes, et il est alors très difficile d'identifier de quel poisson il s'agit. La brème bordelière a des écailles plus grandes et moins nombreuses. Elle a 44 à 48 écailles sur sa ligne latérale (51 à 60 pour la commune) et des yeux plus gros que sa presque jumelle.

Implantation

Dans les eaux calmes au fonds vaseux et limoneux, des cours d'eaux larges et lents, dans les lacs et les étangs.

Mode de vie

La brème bordelière se nourrit d'escargots, de vers, de crustacés, de larves, de plancton. Que ce soit au fond ou entre deux eaux, elle trouve sa nourriture. Elle se déplace en bancs importants lorsqu'elle est jeune. Au printemps ces brèmes rejoignent les hauts fonds pour frayer dans les herbiers.

Pêche

La brème se pêche au fond et apprécie asticots, vers, maïs, pain et bouillettes.

Au coup, on utilisera une canne à anneaux télescopique ou à emboitement de 4m équipée d'un moulinet à tambour fixe. Sur le ligne, le flotteur sera fixé par le bas. Elle se terminera par un hameçon de 16 à 18.

Il est possible aussi d'obtenir de beaux succès en le pêchant au quiver-tip. On utilisera, en bout de canne un quiver-tip  et sur la ligne, un amorçoir et un hameçon de 18 ou 20.

Recette pour la Brème en étang

40% de de 3000 Super Etang Brèmes
20% de 3000 Jaune traçante
20% de Super pastoncino orange.
Rajouter un sachet d'UnixBrasem (pour 3 kg d'amorce sèche)
20% de Terre de Somme à rajouter à l'amorce déjà humidifiée

Page précédente : Beau et puissant barbeau Page suivante : Le carassin, résistant