Comment positionner les plombs

La définition de la plombée est simple: c'est la composition et la position des plombs. Evidemment, cette plombée ne va pas toujours rester fixe lors de la partie de pêche.

Le nombre de plombs et la manière dont ceux-ci sont disposés varient d'après le type de cours d'eau pratiqué. En fait, il n'y a pas vraiment de règle pour le nombre de plombs mais il existe une certaine logique dans la disposition par rapport à ce que l'on veut obtenir comme descente de la ligne dans l'eau. Et vu que l'on va avoir besoin de disposer les plombs de telle ou telle manière, on va rarement plomber la ligne avec moins de 6 à 8 plombs.

Pour résumer, la disposition et le nombre de plombs va donner une ligne plus ou moins sensible, plus ou moins rapide à mettre l'esche en place et plus ou moins hydrodynamique par rapport à certains cours d'eau.

Voici ci-dessous quelques exemples généralistes de plombées. On peut les faire varier d'après les besoins mais en gardant une certaine logique.

Les 6 images ci-dessus: sous licence Common Creative

1. Plombée à répartition régulière (≈ plombée étalée, plombée régulière):

  • Présentation et descente naturelle de l'appât,
  • Pour courant régulier,
  • Très utilisé pour les pêches à passer (pêche en coulée). Les anglais en raffolent lors de la pêche au stick ou au avon.

2. Plombées groupées régulières:

  • Bonne tenu dans le courant soutenu,
  • Souvent positionné très bas sur la ligne pour une mise en place rapide de la ligne,
  • On dispose parfois tous les plombs en un seul groupe.

3. Plombée progressive:

  • La ligne descend dans les différentes couches d'eau par section de plus en plus rapidement,
  • Utilisée dans les courants de rivière avec obstacles,
  • Régulièrement utilisée à la bolognèse en rivière rapide.

4. Plombée dégressive:

  • La ligne descend de plus en plus lentement,
  • L'esche arrive avant les plombs,
  • Très utile pour la pêche aux graines sombres (chènevis (chanvre), sureau, ...).

5. Plombée "effilée":

  • Très sensible,
  • Présentation naturelle,
  • Bonne pénétration dans l'eau
  • Très bon compromis entre sensibilité et présentation

6. Plombée à l'olivette:

  • Le but premier de cette plombée  pour des flotteurs mi-lourds (entre 1.5 et 2.5 gr.) est de faire descendre l'esche le plus vite possible,
  • Aussi utilisée dans le cas de flotteurs lourds non plats (au delà de 2.5 gr.)
  • Difficile de modifier l'action de la ligne en cours de pêche,
  • L'olivette est toujours placée très bas sur la ligne et donc les "touillettes" sont nombreuses si on la déplace vers le haut et la ligne devient peu sensible car on place rarement des plombs sous l'olivette.

Quel que soit le choix de votre plombée, il est important que vous serriez vos plombs correctement, à savoir qu'ils doivent pouvoir coulisser librement pour ne pas fragiliser le nylon mais suffisamment pour qil ne tombe pas ou ne glisse pas.

Si vous plombez vos flotteurs dans de l'eau du robinet, laissez-vous une petite marge pour plomber très précisément au obrd de l'eau car il arrive que la densité des deux eaux ne soit pas exactement la même, c'est minime mais ça peut avoir son importance lors de pêches difficiles.

Une bouteille d'eau en plastique etêtée est un bon début pour plomber les flotteurs à la maison. Mais vous serez limité en hauteur si les flotteurs utilisés sont longs. Les détaillants de pêche vendent des tubes en pvc transparent plus long. Sinon, vos ingénieux cerveaux ne devraient pas avoir de mal pour en fabriquer un , silicone, mastic et envoyez la sauce...

Sachez aussi que certains fabricants vendent des pèse-plombées assez pratiques:

Matériel de plombée

Cliquez sur une miniature pour l'agrandir.

 

Page précédente : Equilibrez-moi ce flotteur Page suivante : Le seul lien avec le poisson